Les compostiers

compost collectif urbain

Actus du moment

Vous souhaitez installer un composteur au pied de votre immeuble, dans votre quartier ou même dans votre entreprise ?

Rendez-vous le jeudi 10 mars à partir de 18h30  Prochaine réunion d’information sur le compostage partagé

Un projet citoyen a germé place Bir Hakeim

« Mais queConcertation Bir-Hakeimlle peut bien être la motivation de ce groupe de 30 personnes réunies, la nuit tombée et sous la pluie, place Bir Hakeim ce jeudi 04 février ? 
– est-ce l’enthousiasme communicatif de Frédérique, venue leur expliquer les étapes à suivre pour réaliser leur projet de compostage collectif, et répondant inlassablement à leurs questions ?
– est-ce la perspective de ne plus destiner leurs épluchures à l’incinérateur ?
– est-ce la satisfaction de penser que ces mêmes épluchures pourront un jour, une fois compostées, amender le sol des bacs des Incroyables Comestibles installés juste à côté sur la place ?
– est-ce l’envie de profiter autrement de cette place et de se retrouver entre voisins ?
Peut-être un peu de tout ça. Peut-être beaucoup de tout ça. Un projet qui a tout le printemps pour mûrir et être prêt à éclore à la rentrée, lorsque le nouveau marché de la métropole de Lyon sera attribué… »

A quand, un composteur pour chaque établissement ?

La faculté Lyon 1, l’ENS, l’Ecole Centrale Lyon, L’ISARA, des restaurants d’entreprise, des crèches, des Lycées, des maisons de retraite, des Instituts Médico-Educatifs, des Hopitaux, des restaurants de quartiers, …

Nous sommes de plus en plus sollicités par des établissements de nature différentes qui se questionnent sur la gestion de leur déchets en général et souhaitent valoriser au mieux la part fermentescible.

Théoriquement, la loi oblige les établissements « Gros producteurs » de déchets (à partir de 10 t/an en 2016), à séparer la part fermentescible (ou bio-déchets) pour la valoriser de manière organique.

En pratique, les établissements publics sont plus prompt à se mettre en conformité, que les autres qui, vu l’absence de contrôle, ne se sentent que peu incités à faire l’effort de changer leur mode de gestion.

C’est donc parfois surtout l’objectif de faire une économie sur les prestations de collecte de déchets, ou l’objectif de pouvoir adopter et communiquer autour d’une démarche vertueuse de traitement de ses déchets, qui incite les responsables à se tourner vers nous.

Si encore peu de projets ont pu être concrétisés, les Compostiers maîtrisent la compétence et pourraient bien voir cette activité se développer fortement dans les années à venir. L’association bénéficie en plus, des retours d’expériences de territoires voisins, grâce au réseau Compost Citoyen Auvergne Rhône-Alpes dont ils sont membre fondateur avec 5 autres structures. On sait ainsi que des restaurants produisant jusqu’à 30 t de bio-déchets par an peuvent les traiter par compostage in situ, dans de bonnes conditions, avec pour seule contrainte, le fait d’avoir un peu d’espace disponible à l’extérieur, et d’être bien accompagné.

Alors à quand les Composteurs dans les campings, dans les cimetières, dans les hôtels et les auberges de jeunesse ? Certaines collectivités de l’Auvergne et de l’Isère le font déjà !

En 2015, le compostage collectif sort enfin de l’anonymat

Composteur quai de Serbie petite Depuis 2009, Les Compostiers ont permis d’initier et de pérenniser la mise en place de 68 sites de compostage collectif pour et avec les habitants :

  • 41 composteurs de quartier,
  • 23 composteurs en pied d’immeuble,
  • 4 en établissement

Ce qui représente environ :

  • 2 000 personnes qui compostent,
  • 100 tonnes de matières organiques détournées de l’incinération,
  • 20 tonnes de compost pour nourrir les sols des jardins partagés et autres espaces verts.

Seulement 35 sites étaient installés fin décembre 2013. Conséquence d’une demande croissante des habitants, le parc des composteurs a quasiment doublé en 2 ans. Ce n’est qu’un début !

Vous retrouverez tous ces sites sur notre carte, auxquels nous avons ajouté les 13 composteurs – 3 de quartier et 10 en pied d’immeuble – installés indépendamment des Compostiers, dont la moitié est à l’initiative de la ville de Vénissieux.

Prochaines formations… Réservez !

Sur le 1er sesuivi composteurmestre 2016, nous vous proposons 2 formations différentes, « référent de site » et « guide composteur ». Ces formations se déroulent au local des Compostiers pour la partie théorique avec des visites sur les composteurs collectifs pour la partie pratique. Elles sont ouvertes à tous, sans prérequis et dispensées par Bastien, maître composteur.

 

Référents de site, 2 sessions au choix :

  • 26 mars toute la journée
  • 7 et 14 juin sur 2 soirées de 18h à 21h

Guide composteur, 1 session (3 jours) :

  • 15 et 16 avril toute la journée ET 21 mai toute la journée

Vous êtes intéressés ? Inscrivez-vous vite auprès de bastien.copetti@lescompostiers.org

les idées reçues ont la vie dure même dans le compost !

Le compost ça pue ! Ce qui peut puer est le composteur/pourrissoir laissé à lui-même au fond du jardin… Un compost bien aéré, aux apports diversifiés et équilibré entre azote et carbone ne sent pas mauvais.

Si on coupe en 2 un ver de terre, ça fait 2 vers de terre ! « Un ver de terre ne se bouture pas » nous a confirmé Coralie Scribe (jardinière) et si vous le coupez en 2, il meurt tout simplement !

Il ne faut pas mettre les peaux d’agrumes dans un composteur !
– parce leurs peaux sont pleine de pesticides… Ce ne sont pas les seuls fruits à être traités. Il vaut mieux craindre les pesticides pour sa santé, avant de les craindre pour le compost !
– parce que les épluchures sont acides… Les agrumes se décomposent très bien et sur un cycle de compostage complet les apports vont être diversifiés. Évitez seulement de faire la Tour de Pise en empilant les 1/2 oranges ou pamplemousse.  il est préférable de les recouper.

Pour activer le compost, il faut mettre :
des orties ! cela apportera de l’azote s’ils sont encore verts, du carbone s’ils sont complètement secs mais activer le processus de compostage… non ! Elles ont par ailleurs d’autres vertus en les utilisant comme purin pour protéger vos plantes, ou en faire des soupes et vous régaler !
de la cendre ! elle ne se dégradera plus car elle est minérale. Au contraire, en grande quantité elle étouffera le compost.

Le compost attire les nuisibles ! Pas plus qu’un bac à poubelles odorant et parfois dégoulinant. Un compost suffisamment aéré et homogène c’est-à-dire sans zone sèche, ne les attire pas particulièrement. Le brassage permet aussi d’éviter la nidification les rongeurs.

Vous en connaissez d’autres, sérieuses ou rigolotes ? Vous voulez les partager ? envoyez-les !

Appel à votre soutien !

Bonjour à tous et toutes, bénévoles ou sympathisants du compostage sur l’agglomération,

En 2016, nous avons vraiment, vraiment besoin de vous !

Notre association traverse une période difficile en terme financier, qui met en danger les postes créés depuis 5 ans. Pourtant la dynamique lancée autour du compostage est mobilisatrice et vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir composter !

Nous répondons à un appel d’offre lancé par la métropole sur le compostage de proximité, mais le marché, si nous l’obtenons, ne démarrera qu’en juillet prochain. Et, malgré la subvention transitoire de la métropole pour le premier semestre nous n’avons pas la trésorerie nécessaire pour maintenir nos trois postes jusqu’à juillet !

Nous développons d’autres projets notamment auprès de la restauration d’entreprise et des restaurants de quartier mais ces projets ont beaucoup d’inertie. L’urgence est là !

Pour nous aider, vous pouvez adhérer ou faire un don via ce lien :

ADHÉRER

ou nous envoyer un chèque. Le don pourra faire l’objet d’un reçu fiscal.

Vous êtes près de 2 000 foyers à composter sur des sites qui ont été accompagnés par les Compostiers. Si chacun de vous adhère à 5€, cela représente 10 000€ de fonds ! Ce n’est pas grand chose individuellement, mais cela permettrait aux emplois d’être maintenus, à l’association de retrouver une autonomie financière et ainsi poursuivre le développement du compostage urbain.

Vous pouvez aussi parler de nous à votre restaurant d’entreprise, à la direction de l’établissement scolaire de vos enfants ou à votre restaurant préféré.

Le savoir-faire et la demande sont là, les solutions existent… continuons ensemble !!

Merci d’avance.

L’équipe des Compostiers